Vendredi 28 juillet 2017

Faculte de Medecine

EVALAB - CIC-IT 807
Maison Régionale de la Recherche Clinique
6, rue du Professeur Laguesse
59045 Lille Cedex
France
Tél. : +33 (0)3 20 44 48 83
Fax : +33 (0)3 20 44 67 15
mailContact


Portail université


Pôle de Recherche de l'Enseignement Supérieur

Ludivine Watbled

Fonction:
Psychologue ergonome

Cursus: 
- Depuis 2014 : Doctorant 
- Depuis 2002 : Centre Hospitalier Universitaire de Lille
- 2001 : Université de Lille 2, CERIM
- 2000 : CNRS-UVHC-LAMIH-PERCOTEC, Valenciennes
- 2000 : DESS PSYNPAD (Psychologie normale et pathologique des acquisitions et du développement), avec une dominante en psychologie cognitive ergonomique.

Vie associative :
-    Membre de la Société d'Ergonomie de Langue Française (SELF)
-    Membre de l'association FLUPA

Expertise :    
Facteurs humains, facteurs organisationnels
Utilisabilité, ergonomie des technologies
Impact des technologies sur les pratiques et les organisations à l'hôpital

Pratique:
Interventions dans les projets d'acquisition et de développement de technologies ou du Système d'Information (SI) destinées aux professionnels de l'hôpital :
- Analyses des facteurs humains et organisationnels avant installation de technologies afin de rendre compatible ces dernières avec les tâches à accomplir, afin de prévenir les éventuels risques à l'installation et afin d'accompagner le changement.
- Evaluations de l’utilisabilité d'une solution lors d'un choix d'acquisition, lors d'une évolution ou d'une conception afin de garantir son acceptabilité, sa facilité d'utilisation et diminuer les temps de formation.

Thème de recherche actuel :
Depuis quelques années, les Systèmes d’Information (SI) sont de plus en plus présents dans les environnements de travail en santé. Les établissements de santé investissent beaucoup dans l’acquisition et le développement des SI, mais rencontrent des difficultés à établir la preuve de leur efficacité. Les Hautes Autorités de Santé veulent également savoir si ces SI apportent une plus-value au système de santé. Des études scientifiques tentent de mesurer l’impact des SI mais les résultats sur certains SI étant très hétérogènes d’une étude à l’autre, la preuve d’une quelconque efficacité n’est pas à ce jour établie. Il devient indispensable de faire le point sur les raisons du succès ou de l’échec des SI en tenant compte de différents  indicateurs. L’hypothèse de mon travail est que des variables contextuelles du système socio technique expliquent la variabilité des résultats de mesure d’impact. La non caractérisation du système socio technique serait à la source des résultats hétérogènes obtenus. Ces variables contextuelles peuvent être établies en s’intéressant aux facteurs humains, soit aux caractéristiques de la tâche (objectifs, système technique, environnement, procédures), aux caractéristiques de l’organisation (rôles et responsabilités, rythmes de travail, culture d’entreprise, système de sanction – récompenses), et aux caractéristiques des acteurs (habileté, connaissance, expérience). La prise en compte des facteurs humains apparait indispensable dans la mesure où les SI ne peuvent être dissociés de leurs utilisateurs, des activités pour lesquelles ils sont conçus et de leurs contextes d’utilisation, au-delà de leurs performances techniques et informatiques.

Enseignements:
- Lille 3, Master 2 en Psychologie du travail : ergonomie et conception des systèmes de travail
- Lille 2, Licence 1 : psychologie

Contacts:
-    Mail : Télécharger le fichierludivine.watbled@univ-lille2.fr
-    Téléphone : 03 20 44 59 62 


lwatbled(at)univ-lille2.fr