Mercredi 22 novembre 2017

Faculte de Medecine

EVALAB - CIC-IT 807
Maison Régionale de la Recherche Clinique
6, rue du Professeur Laguesse
59045 Lille Cedex
France
Tél. : +33 (0)3 20 44 48 83
Fax : +33 (0)3 20 44 67 15
mailContact


Portail université


Pôle de Recherche de l'Enseignement Supérieur

Projets en cours

DMP1 - ASIP: Dossier Medical Personnel
PSIP : Patient Safety through Intelligent Procedures in medication
Formation a "L'aptitude à l'utilisation" : Formation aux normes EN62366:2008 et EN60601-1-6:2004
L3IM : Langage Iconique et Interfaces Interactives en Médecine
Praesto : Outil de téléassistance à domicile pour les seniors
METRODOLORIS : Analgésia / Nociception
U-Shopping :  e-commerce shopping ubiquitaire

Nos autres Projets :

Projets institutionnels et industriels :

Dossier d''aptitude à l'utilisation pour le marquage CE des dispositifs médicaux : normes EN62366:2008 et EN60601-1-6:2004
DMP1 - ASIP: Dossier Medical Personnel
Praesto : Outil de téléassistance à domicile pour les seniors
U-Shopping :  e-commerce shopping ubiquitaire
Dräger : DAI, "Dossier d'Anesthesie Informatisé"
Bow Medical : DAI, "Dossier d'Anesthesie Informatisé"
Gambro : Formation du personnel soignant à un générateur de dialyse
DMP : Dossier Médical Partagé
Dossier médical et de soins intégrés : Informatisation du dossier patient
CISMeF : Sites web médicaux : outils de ressources en ligne
Campus Virtuel : Evaluation de la pertinence d’un campus virtuel pour la mise en ligne de contenus pédagogiques
Dossier de spécialité pour l’anesthésie : DAI, "Dossier d'Anesthesie Informatisé"

Projets internes :

Formation CHRU :Formation destinée aux personnels soignants du CHRU
Sillage Dossier Médical : Remplacement du système d’information hospitalier du CHRU de Lille
Sillage Rendez-vous : Outil de gestion des RDV en milieu hospitalier
IRIS-SIIEF : Dossier de spécialité pour la radiologie et l’exploration fonctionnelle
Cartes multifonctions : Mise en place de cartes multifonctions
SAMU : Informatisation de la régulation, Dossier embarqué dans les SMUR, Gestion des catastrophes
Imprimantes : Intégration dans les usages et les procédures de travail du matériel informatique
Centre de biologie : Informatisation du centre de biologie
Ar Chronos : Outil de gestion des plannings des agents hospitaliers
RH : Projet des ressources humaines
CIRUS : Système de communication Informatisée des résultats d’examens biologiques
Dossier de spécialité pour les urgences
DPUI : Dossier Patient Unique Hospitalier : partage des documents
Otalia : Système d’information hospitalier - Otalia 

Projets recherche :

L3IM : Langage Iconique et Interfaces Interactives en Médecine
PSIP : Patient Safety through Intelligent Procedures in medication
METRODOLORIS : Analgésia / Nociception
Presc’Info : Systèmes informatisés pour la prescription thérapeutique
Evaltreat : Outil d’évaluation des effets du traitement
SIMVAL : Simulateur de chirurgie
Télé-infirmière : Outil de téléassistance médicale
Presc’Info : Systèmes informatisés pour la prescription thérapeutique
Nutrition : Support d’information et de conseils en nutrition
RNTS : Logival / Vidal
RNTS : Logival / Medasys
RITHME : Communication hôpital-médecine de ville via la plateforme d’intermédiation Rithme : sous projet gestion courriers
RISOME : Transmission sécurisée et échange de formulaires entre les médecins et la CPAM
RESIP, REseau et Site Internet du Pays de l’Alloeu : Site de communication sécurisée entre médecin et patient
PRESGUIDE : Aide informatisée à la prescription : intégration d’une banque de données sur les médicaments dans les guides de bonne pratique clinique
HEROS : Outil d’aide à la prise de décision collective (GDSS) pour les réunions de concertation pluridisciplinaire
COQUAS : Outil d’aide à la coordination pour la prise en charge à domicile

Systèmes informatisés pour la prescription thérapeutique

Projet RNTS (Réseau National des Techniques pour la Santé) : Logival en partenariat industriel avec la société Médasys


Période: 2003 – juin 2004

Projet sous la responsabilité de Sylvia Pelayo

1. Description du projet

Le but du projet est d’intégrer la méthodologie du laboratoire Evalab dans le ré-enginering de l’application DxCare, logiciel de mise à disposition d’un dossier médical partagé conçu par Médasys (société de conception informatique spécialisée en santé). Le but est l’étude du module de prescription thérapeutique du logiciel dans le cadre du passage à une version « wébisée ». Dans cette optique, Evalab a pour mission, d’une part, de donner des recommandations pour l’aide à la conception du nouveau module ; d’autre part, de faire l’évaluation itérative du prototype ainsi développé.

Pour cela, l’étude se concentre sur l’analyse des situations de travail des médecins et des infirmiers, principaux acteurs du processus de prescription thérapeutique.

L’informatisation des prescriptions thérapeutiques ne se limite pas au remplacement du support papier, elle transforme les tâches des acteurs, y compris les interactions des médecins avec les infirmiers, la distribution des responsabilités et l’activité de chacun. L’interaction de différentes personnes d’une équipe est un processus complexe où chaque participant intervient avec des moyens et des procédures différenciés. Dans ce contexte, il faut identifier et analyser les procédures et workflows pertinents du personnel soignant impliqué avant l’intégration de l’informatique. La diade médecin-infirmier, bien que modifiée par l’informatisation, reste centrale dans ce processus.

Ainsi, les analyses ont eu lieu dans trois

  • Essentiellement au CH de Denain (services de pneumologie, chirurgie, convalescence et les urgences) qui est engagé dans un projet d’acquisition du logiciel DxCare;
  • au CHRU de Lille (service de néphrologie) qui dispose d’un réseau informatique permettant d’utiliser plus d’une centaine d’applications informatiques ;
  • et à l’HEGP (Hôpital Européen Georges Pompidou ; services de néphrologie et d’immunologie) ayant déjà déployé la solution DxCare.

    2. Intervention de EVALAB

    a. Objectifs
    L’objectif principal est de fournir une analyse détaillée des modèles de la tâche, de la capacité des utilisateurs à s’approprier le logiciel et des contraintes techniques et ergonomiques nécessaires pour compenser les difficultés rencontrées par les usagers. En parallèle, l’analyse de la coopération médecin-infirmier est nécessaire, et plus précisément l’étude de l’ensemble des tâches individuelles et collectives composant le processus de prescription thérapeutique, processus allant de la prise d’information sur le patient jusqu’à la distribution par l’infirmier.

    b. Méthodes
    Les méthodes usuelles de l’ergonomie cognitive sont utilisées :
  • interviews semi-dirigées permettant un travail exploratoire sur l’activité des acteurs ;
  • analyse de traces (supports écrits des médecins : feuillets des prescriptions thérapeutiques, supports écrits des infirmiers : diagrammes de suivi thérapeutique, etc…) ;
  • technique à base d’observations qui fournit des données prélevées directement sur les conduites ;
  • passation de questionnaires permettant l’affinement du modèle d’information nécessaire aux médecins ;
  • validation auprès des utilisateurs des analyses et modèles dégagés ;
  • enregistrements des interactions Homme-Machine grâce à un matériel portatif comprenant un magnétoscope, un convertisseur et un microphone.

    c. Résultats
    L’inspection d’utilisabilité de l’application DxCare a permis de formuler des recommandations dites de premier niveau permettant l’amélioration de son ergonomie de surface.
    L’analyse des situations de travail a permis de comprendre l’activité de prescription et de dégager les différents moments de cette activité. Globalement l’élaboration d’une prescription thérapeutique se fait en trois étapes :
  • Une prise d’information globale sur le patient, visant d’une part, à (ré-)activer en mémoire le cas patient et d’autre part, à mettre à jour cette représentation. La (ré)-activation de la représentation se fait essentiellement à l’aide d’une visualisation globale des traitements en cours du patient. La mise à jour se fait généralement à travers tous les nouveaux éléments concernant le patient (systématiquement les résultats d’examens et/ou de biologies nouvellement arrivés et parfois les supports infirmiers).
  • Une fois la représentation du cas patient à jour, elle soutient l’élaboration d’un plan d’action guidant une prise d’information plus détaillée focalisée sur les thérapeutiques pertinentes en vue de l’adaptation des traitements pour le patient à ce moment précis.
  • Alors la représentation du cas est complète, le médecin peut ajuster et/ou mettre en application le plan d’action (modifications et/ou saisie de nouvelles prescriptions). L’analyse approfondie de l’activité et de la coopération des différents acteurs a permis de donner des recommandations de niveaux supérieurs, concernant davantage la conception générale et la structure du logiciel. Les travaux rendus par le laboratoire Evalab ont essentiellement permis de définir des priorités de développement, tenant compte du processus industriel de ré-ingénierie et des contraintes en faisant partie (techniques, économiques, réglementaires, etc…).

 







Page mise à jour le 20/07/2010 (16h35)